13 novembre 2017

Rencontre autour des derniers livres de Bernard Palacios et Françoise Renaud

Bernard et Francoise-web

La bibliothèque de Saint-Laurent-le-Minier propose une rencontre le samedi 18 novembre autour des derniers ouvrages de Bernard Palacios et Françoise Renaud.

Entre ces deux là, coule une rivière, un petit ruisseau tranquille glissant entre les saules, les figuiers sauvages et le chant des grenouilles. Parfois, au gré des caprices du ciel, le ruisseau se réveille et gronde en avalant les herbes et les roches sur son passage.

Si Bernard et Françoise ont tout deux le goût pour l'écriture, ils ont aussi ce ruisseau en partage, une source d'inspiration onirique pour l'un, source d'effroi et de renouveau pour l'autre.

Ainsi, dans “Comment je suis devenu un âne”, l'on peut aisément imaginer que les créatures poétiques et fantasques de Bernard sortent tout droit de cette vallée animée par les visites des bêtes de la colline qui viennent s'y abreuver. Et quand son écriture, libérée de toute entrave, l'amène au-delà de son pays de pierre et d'eau, il se délecte à nous servir un florilège d'histoires à dormir debout.

Le dernier livre de Françoise “Retrouver le goût des fleurs” raconte la recherche d'une vie plus vraie, plus proche de l'essentiel, “pour mieux observer les choses du monde”, une quête mise à mal en septembre 2014 lorsque les éléments se sont déchaînés pour modifier à jamais le paysage, puis la confiance revenue, l'envie de poursuivre et de reconstruire jusqu'à retrouver le goût des fleurs.

Ils nous convient tous deux à une rencontre avec des moments de lecture et des projections de petits films suivis d'une dédicace de leur livre le samedi 18 novembre à 17h salle Roger Delenne.

2017_LECTURE_StLaurent


25 octobre 2017

Avec son dernier livre, Françoise Renaud retrouve le goût des fleurs

Françoise-web

“Ils avaient décidé de quitter la ville comme on fuit un champ de bataille, une frontière incendiée. C’était venu au détour de la conversation, ils venaient de partager leur dîner. Elle ne s’attendait pas à une chose pareille.” Ainsi commence le nouveau roman de Françoise Renaud.

Comme d’habitude l'écrivain ne veut pas inventer, fabriquer. Il y a tant à observer qu’il suffit d’ouvrir les yeux et de se mettre au travail. Cette fois Françoise a souhaité “dire la vie” au plus vrai. Sa vie. Celle qu’elle a connue depuis son installation à Saint-Laurent-le-Minier début 2014.
“Je me suis retirée de la ville pour mieux observer les choses du monde. Les arbres, le ciel, l'eau folle en pluie ou en ruisseau. Une quête de silence et une soif de beauté m'y ont poussée.”

L’histoire se raconte à travers deux personnages. Gil, un homme robuste et silencieux. Frida, une femme sensible et inquiète, capable de pressentir les dangers. Ils se mettent en quête d’un lieu pour vivre d’une façon nouvelle (ils le trouveront en Cévennes), ils vont connaître la fatigue et le découragement, traverser un chantier, s’affronter à certaines forces telluriques capables de bouleverser la nature.

Il a fallu beaucoup de temps à Françoise Renaud pour aboutir ce livre suite à la catastrophe de septembre 2014 qui a endeuillé le village. S’est engagée alors une profonde réflexion sur la matière du présent et de l’écriture.
Retrouver le goût des fleurs est un roman enraciné dans le pays cévenol qui nous parle du temps et de la nature fugace du bonheur. Une histoire d’amour finalement.
René Char écrivait que la lucidité était la blessure la plus rapprochée du soleil. Oui, c’est cela. Devenir conscient en écrivant, en traversant les épreuves et en contemplant la beauté.

Roman “Retrouver le goût des fleurs” - CLC éditions, octobre 2017. EAN 9782846590945 - 208 pages - 19,90€

Disponible librairie Fabre, Plan de l’Ormeau à Ganges ; librairie Le Pouzadou à Le Vigan ; Sauramps à Montpellier, et on peut le commander dans toutes les bonnes librairies.

Site : www.francoiserenaud.com

20 octobre 2017

Françoise Dupuis expose ses peintures et aquarelles à l'Auberge des Gorges de la Vis

Francoise web

Françoise Dupuis, artiste peintre autodidacte expose ses peintures et aquarelles d'oiseaux et insectes des Cévennes du 14 octobre au 20 décembre 2017 à l'Auberge des Gorges de la Vis à Madières.

Les premiers traits de dessin de Françoise datent de sa formation de couturière dans ses jeunes années. Des croquis au crayon remplissaient son carton à dessin de mannequins habillés de costumes. Elle peignait également des marines à la peinture à l’huile, elle disait alors qu’elle n’arrivait pas à maîtriser l’aquarelle.

Dans les années 80, elle a eu l’occasion d’enseigner le dessin et la peinture aux enfants de l’école primaire. 20 ans plus tard, elle eu l’idée de réaliser les cartes d’anniversaires pour ses petits enfants. Ayant une bonne technique de base, elle dû néanmoins faire preuve de créativité et d’originalité, mariant dessin et papiers collés, pour que chaque année, chacun de ses 6 petits enfants reçoive une carte d’anniversaire personnalisée.

C’est à ce moment là que les premiers oiseaux et insectes sont apparus. A l’époque, les dessins aux crayons de couleurs étaient faits sur des petits formats. Puis au fur et à mesure, les formats se sont agrandis en même temps que l’envie de présenter ses travaux.

C’est à l’occasion de portes ouvertes d’ateliers d’artistes dans son village que Françoise fait ses premières expositions et reçoit les retours enthousiasmés des visiteurs.

Prenant de plus en plus confiance, elle décide de s’attaquer à la technique depuis toujours redoutée: l’aquarelle. C’est alors que la précision des détails, et la justesse des couleurs donnent à ses sujets un réalisme surprenant.

Expo Françoise Dupuis

27 juillet 2017

Un moment de poésie hors du temps

Françoise et Stéphanie-web

Françoise Renaud, écrivain et lectrice, et Stéphanie Joire, musicienne et chanteuse, proposent à leur village un moment de poésie le mardi 1er août.

Françoise et Stéphanie, toutes deux attachées au village, aiment à croiser les disciplines que sont l’écriture et la musique. L’idée de ce moment leur est venue pendant le Chemin des z’Arts, une manifestation qui fait aussi se rencontrer les artistes et donne envie de faire des choses ensemble et d'offrir des moments hors du temps.

L’éditeur de poésie Jean-Claude Bernard, a aussi inspiré ce projet, lui pense que la poésie doit se dire, qu'elle passe “par le corps et par la voix”. L'éditeur est aussi artiste et expose ses œuvres signées Blek à la boutique la Saga jusqu’au 20 août.

Rendez-vous le 1er août à 19h devant la boutique la Saga.
Chacun est invité à apporter sa chaise.

27 mai 2017

Françoise Renaud publie aux éditions Encre et Lumière

Web-Françoise Renaud

Ce 18 mai, Françoise Renaud découvrait son dernier livre, un ouvrage façonné à l'ancienne, avec savoir-faire et amour par le typographe imprimeur éditeur Jean-Claude Bernard des éditions Encre et Lumière.

L’auteure ne s’attendait pas à une publication d’une telle qualité pour ce printemps. Une belle surprise que cet ouvrage intitulé Oh pas bien large, “foulé sur des papiers chiffon” en 60 exemplaires numérotés, fruit d’une étroite collaboration entre éditeur et écrivain.

Françoise Renaud a rencontré l’éditeur Jean-Claude Bernard début 2009 à l’occasion d’une interview pour un journal artistique. Un homme rare et farouchement indépendant qui a reçu la typographie en héritage de son père. Il a commencé à explorer le champ de l’édition et a fondé sa maison Encre et Lumière en 1996. Depuis, il n’a cessé de travailler avec des poètes et des artistes et à se passionner pour la conception d’œuvres en typographie sur papier. “Étant autodidacte, ma curiosité est toujours en éveil. Et puis rien ni personne ne m’y oblige à faire un livre, il faut que ça me plaise. Quand j’en prends la décision, je m’y engage à fond.” Son atelier est installé dans le Gard cévenol, dans l’ancienne cave coopérative de Cannes et Clairan.

Ces deux-là ont un autre projet en cours pour 2018 : un essai poétique de Françoise. Dans l’attente de cette réalisation, Encre et Lumière a souhaité publier un autre de ses textes Oh pas bien large, mi prose mi poème écrit suite au décès de son père en février dernier. Un texte hautement sensible et fort. Le père : un personnage décidément récurrent dans son œuvre, un lien indéfectible toujours vivace à travers la mémoire et désormais en littérature.

L'ouvrage est disponible à Saint-Laurent-le-Minier auprès de Françoise Renaud ou dès le mois de juin à la boutique La Saga, rue Blanche.
Site : Françoise Renaud


20 mars 2017

Soirée concert “Elvis Club : Ça mord à l’Hameçon”

Web-Tel QuelDominique Gazaix et N.I.C.K. du groupe Tel Quel.


Dans le cadre de la saison 2017 des Transes Cévenoles et du projet l'Hameçon, les Jeunes Programmateurs épaulés par les Elvis Platinés organisent leur première soirée intitulée “Elvis Club : Ça mord à l’Hameçon” le samedi 01 avril à la salle Roger Delenne.

L'association les Elvis Platinés a donné carte blanche aux Jeunes Programmateurs de l'Hameçon qui ont choisi de faire découvrir au public trois groupes du Sud de la France, en commençant par Tel Quel qui ouvrira la soirée, avec son rap acoustique aux influences méditerranéennes et métissées. Ensuite, les Beberts monteront sur scène pour jouer leur Rock 'n' Roll Garage énervé et puissant. Gwilhoo conclura en passant derrière les platines pour faire danser le public à coups de pépites musicales soul et hip-hop.

Les jeunes organisateurs espèrent accueillir un public nombreux venu soutenir cette première initiative.

19h : Ouverture des portes. Buvette par les Elvis Platinés. Restauration par Puck Pizza.
Entrée gratuite.

Contact : Les Elvis Platinés, 04 67 81 57 90, simon@leselvis.org

• Tel Quel [Rap Acoustique] / Cévennes. Lorsque N.I.C.K., issu d'un parcours en solo et avec son groupe “Frêres de Chaussures”, se met à faire de la musique avec le multi-instrumentiste, ex-membre du groupe “Les Kitchs”, Dominique Gazaix, on obtient Tel Quel : un mélange musical, innovant, original et bien pensé.
Les deux musiciens, originaires des Cévennes, mêlent avec créativité les générations et leurs influences pour qu'en émerge une musique profonde et atmosphérique.
Bientôt ils sortiront des EP format 4 titres mettant en valeur chaque instrument, une formule dynamique pour Tel Quel qui souhaite déjà prendre le temps d'un rendez-vous régulier avec son public.
Page Facebook : Tel Quel

• Les Beberts [Rock'n'Roll garage] / Nice. Les Beberts est un groupe de 3 amis de Nice qui ont baigné dans la musique des gloires locales: les Dum Dum Boys, Dino Farfisa & the Fuzz ou encore les Playboys. Ils rendent hommage au chanteur de ce dernier, Bebert, en baptisant leur groupe de son nom.
S'inspirant des Sonics, Dirty Bombs ou Jimmy Hendrix, le trio s'emploie à jouer un ryhtm & blues garage sauvage, 60's, fuzzy, groovy, noisy parfois. En concert, le groupe électrise le public avec sa fraîcheur et son énergie sans limite. Les morceaux de leur EP éponyme, sorti en novembre 2016, prennent tout leur sens sur scène, libérant un rock nouveau et endiablé.
BandCamp : Lesbeberts.bandcamp.com
Page Facebook : Les Beberts

• Gwilhoo [DJ Soul] / Montpellier. Rappeur, DJ, compositeur et ingé-son, Gwilhoo sait faire bouger les têtes en mêlant Hip-hop et soul pour un son aux allures de Gramatik. Depuis qu’il s’est offert sa première platine MK2 à l’âge de 18 ans, son amour du vinyle ne cesse de grandir. Après des études d’ingé-son Gwilhoo se dirige vers la radio puis intègre en 2007 le groupe After Beat Control comme chanteur et DJ. Il apprend ensuite le piano puis sort 4 EP depuis 2007 dont “Soulist” en 2014, véritable retour aux sources et hommage à la soul music qui rencontre un véritable succès d’estime !
Vous pourrez retrouver en live son dernier EP “Soulist vol 2” sorti en fin d’année dernière.
SoundCloud : soundcloud.com

01 juin 2016

Les histoires à dormir debout de Bernard Palacios

web-Bernard

Avec son sixième livre “L'homme qui grandit”, Bernard Palacios nous livre une fois encore une floraison d'histoires sorties tout droit de ses mondes fantasques où se mêlent la fantaisie, la fraîcheur et la poésie que ses fidèles lecteurs affectionnent.

Après son premier livre paru en décembre 2009, Bernard Palacios n'a de cesse de nous surprendre et de nous ravir à chacune de ses publications. Cette fois, c'est à travers 21 histoires à dormir debout qu'il nous invite à le suivre dans des lieux improbables, des dimensions parallèles et pourtant si proches du réel.

Celui qui osera s'y aventurer y fera des rencontres pour le moins surprenantes, alors pour que tout se passe bien, mieux vaut ne rien rater des recommandations que l'auteur a distillé au fil de ses pages !

“L'homme qui grandit”, Editions du Naduel, collection Trésors, est disponible sur commande en écrivant à : bernard.palacios@yahoo.fr
ou à Saint-Laurent-le-Minier :
• boutique La Saga, rue Blanche, les samedi et dimanche de 10h30 à 12h30 et de 17h à 19h,
• chez Chantal, 6 rue Cap de Ville, les lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi de 14h à 18h.

L Homme qui grandit

06 avril 2016

L'écrivain voyageur Jean-Pierre Poinas revient à Saint-Laurent

Web-Jean-Pierre

Jean-Pierre Poinas était passé par Saint-Laurent prendre un peu de repos avant de partir pour le Népal. Il ne savait pas alors qu'il allait vivre avec nous l'épisode cévenol qui a marqué tous les villageois et qu'il allait passer 15 jours les pieds dans la boue œuvrant parmi tous les bénévoles pour aider à nettoyer le village. Un an et demi plus tard, le samedi 2 avril, invité par l'association Resurgéncia, l'écrivain voyageur est venu présenter son livre “Népal, un jour de plus” à un public attentif et curieux.

Après “Dépêches du Myanmar, au fil des jours dans la Birmanie singulière” et ”Le Noël des Pirogues” où le voyageur rejoignait le Mékong, en Thaïlande, au Laos et au Cambodge, Jean-Pierre Poinas nous emmène avec son troisième ouvrage à la rencontre d'un Népal bouleversant, où cohabitent la jungle et les cimes, l'hindouisme et le bouddhisme, les artistes et les guerriers, l'ascèse et l'érotisme. Tour à tour drôle et profond, imprévisible d'un chapitre à l'autre, l'auteur cultive une errance féconde, poursuivant son chemin au hasard des rencontres, comme s'il ne devait jamais revenir.

A travers ses lignes, chaque moment de son périple est retranscrit comme un moment d'éternité. “Je ne voyage pas, je vais et je demeure, aussi longtemps que dure mon étonnement, mon émerveillement, voire ma stupéfaction.” ”Je suis ici, et nulle part ailleurs.”

Lors de son passage à Saint-Laurent, Jean-Pierre a notamment écrit “L'épisode” pour témoigner de son expérience au milieu des bénévoles venus aider un village meurtri. Il a offert ce texte aux villageois et le livre édité aux éditions du Naduel a été vendu au profit des sinistrés.

Népal, un jour de plus, de Jean-Pierre Poinas aux éditions Elytis - www.elytis-edition.com
Distribués par Harmonia Mundi et disponible sur commande dans toutes les bonnes librairies.

Posté par naduel à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 janvier 2016

Transmettre le plaisir de la lecture aux enfants de l'école

web-lecture-14

Dans le cadre de l'association Lire et Faire lire, l’école du village recherche un ou plusieurs bénévoles pour venir faire la lecture aux enfants à raison d’une heure par semaine minimum.

Comme les 300 bénévoles qui se rendent déjà dans les écoles ou les crèches du Gard pour transmettre le plaisir de la lecture, toute personne désirant s'impliquer dans le cadre du programme Lire et Faire lire est invitée à se faire connaître.
Conditions : être retraité ou âgé de plus de 50 ans, aimer les enfants, la lecture et le partage, être disponible au moins une heure par semaine.

Pour de plus amples informations, contactez Océane Hurel au 04 66 02 17 54.

21 novembre 2015

Chanter ensemble avec Nathalie Erin

web-1

Nathalie Erin relance son groupe vocal Tutti Tchanti et invite tous ceux qui ont le désir du chant, néophites comme plus expérimentés à le rejoindre dans le cadre tout particulier du château de Saint-Laurent-le-Minier.

Dans une ambiance conviviale, le travail (technique, respiration, gestuelle, rythme, interprétation, ...) reste néanmoins sérieux pour la mise en place d'un répertoire très varié : deux à quatre voix, jazz, gospel, classique, variété, renaissance Haendel, Dutronc, Pergolese, Hoffenbach, Lilicub, Bach, Bobby Mc Ferrin, Gainsbourg...

A travers sa passion du chant, Nathalie a appris à comprendre le fonctionnement de l'autre tout en rencontrant des personnes extraordinaires. Et cela continue. C’est ce qu'elle veut partager encore aujourd'hui pour le bien être personnel de chacun.

“La voix est le marqueur de tout ce qui s’est passé en nous. La respiration permet de réinitialiser le tout. Ce que je souhaite faire passer comme message, c'est aider l'autre à se libérer...”

Groupe vocal Tutti Tchanti, tous les mardis soir de 19 heures à 21 heures au château de Saint-Laurent-le-Minier.

Infos et inscriptions : 06 76 74 52 67 - nathalie.erin@gmail.com - www.nathalieerin.com

web-6422

web-6437

Posté par naduel à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,