26 avril 2013

Exposition des œuvres de Marina Taliera et Fred Pons à L'escope du Jardin

Marina Taliera-blog

L’escope du Jardin vous invite à découvrir les œuvres de Marina Taliera et Fred Pons du 26 avril au 30 juin.

Marina Taliera née dans le sud de la France, a passé une importante partie de sa vie en Californie et au Mexique où elle a développé un goût prononcé pour le recyclage artistique et les grands espaces.
En 2004 à Los Angeles, elle expose pour la première fois une collection de portraits abstraits en techniques alliant sable, peinture et papiers recyclés, rappelant ainsi que ce qui semble inutile peut avoir une deuxième vie. De retour en France, l'artiste continue sa série évolutive “Abstract Portraits” tout en se consacrant à une nouvelle collection de tableaux inspirée par les insectes, et leur exclusive métamorphose, une autre forme de recyclage.

Fred Pons, sculpteur, céramiste autodidacte a découvert il y a quelques années les multiples possibilités du travail de la terre.
Influencé par son goût des arts premiers, il crée des masques et totems d'un autre monde. Son travail se porte également sur les animaux comme ses taureaux et c’est alors la toute puissance de l'animal qui s’exprime dans la matière. Il complète, au fil du temps, son bestiaire en réalisant des pièces d'inspiration tout aussi réaliste que fantastique d'animaux singuliers.
Fred affectionne particulièrement les techniques du raku, de l'enfumage ou de la sigillée, les contraintes et les aléas des différentes techniques utilisées faisant de chaque création un nouveau défi.

Le vernissage aura lieu le vendredi 26 avril à partir de 18 heures en présence des artistes

L’escope du Jardin vient de reprendre ses horaires des beaux jours et l’exposition sera donc ouverte tous les jours de 10h à 19h (sauf le lundi).

L’escope du Jardin - 8, rue Blanche (place du Jardin) - St-Laurent-le-Minier - 04 67?27 70?76

http://escopedujardin.canalblog.com/

 


18 avril 2013

Le ferronnier reçoit les enfants de l’école

Renaud-1

Jeudi 18 avril, les enfants de l’école ont rendu visite à Renaud Richard, le ferronnier du village qui avait pour mission ce jour-là de leur fabriquer des cerclages de caisses claires. Ces caisses claires sont des instruments de batucada qui seront, pour le reste, réalisés par les enfants dans le cadre du projet d’école annuel.

Cet atelier batucada animé par Jérome Boyer de l’association “Les arts rythmiques”, une école de samba basée à Pont d’Hérault, permettra donc aux enfants de découvrir les instruments de ce genre musical, mais surtout de concevoir leurs instruments, de les construire et de les décorer. Ils inventeront également les chants et apprendront des rythmes et des pas. 

Ce projet d’école annuel financé par l’association de parents d’élèves et par la mairie a déjà permis aux enfants de travailler pour le défis solaire l’année dernière ou encore de fabriquer des fusées il y a deux ans.

Les écoliers ont été fascinés par l’univers de l’atelier. Les machines et outils mystérieux ont suscité de nombreuses questions qu’ils ont eu le loisir de poser.

Les enfants ont d'ores et déjà invité leur ferronnier à venir découvrir leur prestation lors de la prochaine fête de l’école. Il y aura du son, du rythme, de la couleur et de l’ambiance !

Renaud-2

Renaud-3

Renaud-4

Renaud-5

Renaud-6

30 janvier 2013

Vernissage et dédicaces à L’escope du Jardin

2013-01-Bernard et Stéphanie-web

La galerie de L’escope du Jardin s’apprête à recevoir l’exposition de portraits croisés de Nicole Dufour, Jean Pallarès et Virginie Remburre. 

Le vernissage qui se fera le samedi 9 février de 16h à 20h sera également l’occasion de découvrir le dernier livre CD “Si Eve avait dit non” de Stéphanie Joire et le tout nouveau livre “Histoire(s)” de Bernard Palacios.

“Si Eve avait dit non” évoque une femme mais aussi toutes les femmes. “Parce qu'une femme est multiple, plurielle et en mouvement”. Alors Stéphanie Joire chante la femme dans tous ses états, état d'âme, d'âme en peine, dame de cœur. En constante ouverture sur ce qui vit autour d'elle, elle raconte dans une originalité évidente les travers, les espoirs et les doutes de chacun en s'accompagnant au violon, à la guitare, aux percussions, à la pédale de samples.

Le CD est accompagné d’un livre ou l’illustratrice Zad a traduit en images ces portraits dans lesquels toutes les femmes se reconnaîtront. 

Histoire(s) de Bernard Palacios est de la même veine que ses deux premiers qui étaient de véritables “coffres aux trésors”. Des instantanés d’enfance rassemblés dans “Le Grand Bornand”, des jeux de mots malicieusement poétiques dans “Mes ordinaires trésors sont” et maintenant un concentré de tranches de vie et de portraits retracés avec toute l’authenticité, l’humour et la fraîcheur de l’auteur. “Dès que j’ai trouvé le titre “Histoire(s)”, il m’a paru évident de regrouper des histoires drôles ou cocasses qui me sont arrivées avec les histoires drôles que l’on se raconte depuis tout petits de l’école à aujourd’hui. Les histoires se sont présentées d’elles mêmes, sans effort, il n’y a eu qu’à les cueillir.”

Lors du vernissage à L’escope, un espace sera proposé pour écouter quelques extraits interprétés par Stéphanie (voix, guitare et/ou violon) et Bernard lira quelques passages choisis de son livre.

Chocolat et vin chauds ajouteront un peu de chaleur !

L’exposition sera visible jusqu’au 31 mars et sera ouverte les mercredis et samedis de 10 à 12h et de 14 à 17h30 et les dimanches de 12 à 17h30. 

L’escope du Jardin - 8, rue Blanche (place du Jardin) - St-Laurent-le-Minier - 04 67 27 70 76 - http://escopedujardin.canalblog.com/

13 novembre 2012

L’escope dévoile de nouvelles œuvres

Marie Vandewynckele devant les œuvres de Anne BernasconiMarie Vandewynckele devant les œuvres de Anne Bernasconi.

Vendredi 2 novembre vers 17 h, une petite tribu s’agitait au bout du pont du Jardin, dressant une tente, dépliant quelques tréteaux et roulant une carriole comme une troupe de comédiens préparant un spectacle de rue.

Mais ce soir-là, la séance se déroulait à l’intérieur car ces préparatifs étaient ceux du vernissage de la nouvelle exposition que propose l’Escope du jardin pour compléter la gamme des créations proposées par les résidents permanents la boutique. 

Cet espace associatif présente dorénavant des expositions temporaires d’artistes (qu’ils soient du village ou d’ailleurs), dans sa galerie mitoyenne de la boutique permanente.

Les transparences précieuses de Marie Vandewynckele et les couleurs mélancoliques d’Anne Bernasconni habiteront cet espace pour les deux mois à venir. Elles étaient invitées ce soir à présenter au public leur exposition.

Peu après 18 heures, une petite troupe de curieux se présentait déjà sur le pont, rapidement suivie par d’autres groupes ou visiteurs solitaires. Un confortable public se trouvait vite réuni, accueilli par les artistes du jour et les responsables des lieux. Des villageois et des visiteurs plus lointains, néophytes ou habitués des vernissages, se côtoyaient dans les vapeurs épicées du vin chaud mitonné par Emma.

On s’arrêtait un moment sous la tente après avoir fait le tour de la boutique. Des discussions tournaient autour du buffet offert par le collectif de la boutique et ses fidèles.

Certains prévoyants faisaient leurs premiers achats de Noël, tandis que d’autres jouaient simplement la carte du petit plaisir immédiat, pioché parmi les créations variées que propose la boutique.

Quelques uns entraient, sortaient et interpellaient un proche ou à un ami rencontré là pour retourner voir ou faire découvrir une création.

Tout le monde se croisait, se réunissait, s’enthousiasmait, débattait ou admirait dans une ambiance simple et décontractée. 

Vers 20h30, le spectacle était terminé, les derniers visiteurs repartaient s’engouffrant dans la nuit sous les platanes centenaires de la place du Jardin. Il était temps pour les organisateurs de replier la tente, remiser les tréteaux et garer leur carriole à l’abri jusqu’au prochain vernissage

Forts du succès de cette première, ils sont rentrés chez eux l’esprit envahi d’idées et d’envies de futurs événements. Les cascades n’étaient pas seules à bouillonner cette nuit dans le village.

L’exposition est ouverte les mercredis et samedis de 10 à 12h et de 14 à 17h30 et les dimanches de 12 à 17h30 du 2 novembre au 31 décembre 2012.

L’escope du Jardin - 8, rue Blanche (place du Jardin) - St-Laurent-le-Minier - 04 67 27 70 76
http://escopedujardin.canalblog.com/

Anne Bernasconi au centre devant les œuvres de Marie VandewynckeleAnne Bernasconi (assise au centre) devant les œuvres de Marie Vandewynckele.

15 octobre 2012

Deux nouvelles artistes s'installent à L’escope du Jardin

DSC08954Il y a 3 mois, L'escope ouvrait ses portes pour la première fois.

L’escope du Jardin, née de la volonté de quelques artistes du village de créer un lieu d’exposition permanente, un lieu de rencontre, de vie et d’échange aura trois mois d’existence en cette fin octobre.

L'aventure se révèle positive et ce nouvel espace, au cœur du village, a déjà vu passer plus de mille visiteurs. Aujourd'hui, l'automne s'installe, la fraîcheur arrive, les jours raccourcissent... Aussi afin d’apporter un peu de nouveautés, de couleurs et de chaleur, L’escope du Jardin reçoit une nouvelle exposition.

Ce sont deux femmes qui vont ainsi investir les cimaises de la galerie durant les mois de novembre et décembre. 

La première, Marie Vandewynckele, tisse des écrins à la manière d’un orfèvre au service de la beauté : fils d’or, traces précieuses qui réchauffent et illuminent le voyage. Par un geste simple, l’or est déposé sur le papier et la justesse de la ligne l’invite à rejoindre l’infini. Son travail témoigne d’une démarche spirituelle où elle rêve aussi… de moines enlumineurs, miniatures persanes, mosaïques, vitraux, calligraphie arabe, splendeur de l’art oriental.
Le papier qu’elle utilise est transparent car l’émotion, l’humeur, la passion s’effacent pour laisser place à une dimension plus vaste de la vie. Sa fenêtre est grande ouverte sur la nature et c’est du silence que naît sa création. Sur la feuille, elle dépose des parcelles de ciel, des parcelles d’espace, des parcelles de lumière, dansantes, étincelantes. Le grondement de la terre souterraine et mystérieuse, l’alchimie du feu accompagnent aussi l’exploration.

La seconde, Anne Bernasconi, est illustratrice jeunesse et peintre. Si son travail est figuratif, elle est avant tout passionnée par les couleurs. Ainsi, les formes humaines viennent se mêler aux formes végétales, quelques objets récurrents apparaissent également ici et là dans ses toiles : théière, vase, verre, bouteille…
Guidée par son seul désir de dessiner et de peindre, Anne ne tente pas de donner de sens réel à sa peinture, si ce n’est juste l’envie de poser des couleurs sur ses toiles.

Le vernissage se fera le vendredi 2 novembre à partir de 18 heures en présence des artistes et des créateurs de L’escope du Jardin.

L’exposition et l'espace boutique réunissant près d'une douzaine de créateurs seront ouverts :

- les mercredi et samedi de 10h à 12h et de 14h à 17h30
- le dimanche de 12h à 17h30.

Contact : 04 67 27 70 76 - http://escopedujardin.canalblog.com/