13 novembre 2017

Rencontre autour des derniers livres de Bernard Palacios et Françoise Renaud

Bernard et Francoise-web

La bibliothèque de Saint-Laurent-le-Minier propose une rencontre le samedi 18 novembre autour des derniers ouvrages de Bernard Palacios et Françoise Renaud.

Entre ces deux là, coule une rivière, un petit ruisseau tranquille glissant entre les saules, les figuiers sauvages et le chant des grenouilles. Parfois, au gré des caprices du ciel, le ruisseau se réveille et gronde en avalant les herbes et les roches sur son passage.

Si Bernard et Françoise ont tout deux le goût pour l'écriture, ils ont aussi ce ruisseau en partage, une source d'inspiration onirique pour l'un, source d'effroi et de renouveau pour l'autre.

Ainsi, dans “Comment je suis devenu un âne”, l'on peut aisément imaginer que les créatures poétiques et fantasques de Bernard sortent tout droit de cette vallée animée par les visites des bêtes de la colline qui viennent s'y abreuver. Et quand son écriture, libérée de toute entrave, l'amène au-delà de son pays de pierre et d'eau, il se délecte à nous servir un florilège d'histoires à dormir debout.

Le dernier livre de Françoise “Retrouver le goût des fleurs” raconte la recherche d'une vie plus vraie, plus proche de l'essentiel, “pour mieux observer les choses du monde”, une quête mise à mal en septembre 2014 lorsque les éléments se sont déchaînés pour modifier à jamais le paysage, puis la confiance revenue, l'envie de poursuivre et de reconstruire jusqu'à retrouver le goût des fleurs.

Ils nous convient tous deux à une rencontre avec des moments de lecture et des projections de petits films suivis d'une dédicace de leur livre le samedi 18 novembre à 17h salle Roger Delenne.

2017_LECTURE_StLaurent


25 octobre 2017

Avec son dernier livre, Françoise Renaud retrouve le goût des fleurs

Françoise-web

“Ils avaient décidé de quitter la ville comme on fuit un champ de bataille, une frontière incendiée. C’était venu au détour de la conversation, ils venaient de partager leur dîner. Elle ne s’attendait pas à une chose pareille.” Ainsi commence le nouveau roman de Françoise Renaud.

Comme d’habitude l'écrivain ne veut pas inventer, fabriquer. Il y a tant à observer qu’il suffit d’ouvrir les yeux et de se mettre au travail. Cette fois Françoise a souhaité “dire la vie” au plus vrai. Sa vie. Celle qu’elle a connue depuis son installation à Saint-Laurent-le-Minier début 2014.
“Je me suis retirée de la ville pour mieux observer les choses du monde. Les arbres, le ciel, l'eau folle en pluie ou en ruisseau. Une quête de silence et une soif de beauté m'y ont poussée.”

L’histoire se raconte à travers deux personnages. Gil, un homme robuste et silencieux. Frida, une femme sensible et inquiète, capable de pressentir les dangers. Ils se mettent en quête d’un lieu pour vivre d’une façon nouvelle (ils le trouveront en Cévennes), ils vont connaître la fatigue et le découragement, traverser un chantier, s’affronter à certaines forces telluriques capables de bouleverser la nature.

Il a fallu beaucoup de temps à Françoise Renaud pour aboutir ce livre suite à la catastrophe de septembre 2014 qui a endeuillé le village. S’est engagée alors une profonde réflexion sur la matière du présent et de l’écriture.
Retrouver le goût des fleurs est un roman enraciné dans le pays cévenol qui nous parle du temps et de la nature fugace du bonheur. Une histoire d’amour finalement.
René Char écrivait que la lucidité était la blessure la plus rapprochée du soleil. Oui, c’est cela. Devenir conscient en écrivant, en traversant les épreuves et en contemplant la beauté.

Roman “Retrouver le goût des fleurs” - CLC éditions, octobre 2017. EAN 9782846590945 - 208 pages - 19,90€

Disponible librairie Fabre, Plan de l’Ormeau à Ganges ; librairie Le Pouzadou à Le Vigan ; Sauramps à Montpellier, et on peut le commander dans toutes les bonnes librairies.

Site : www.francoiserenaud.com

27 juillet 2017

Un moment de poésie hors du temps

Françoise et Stéphanie-web

Françoise Renaud, écrivain et lectrice, et Stéphanie Joire, musicienne et chanteuse, proposent à leur village un moment de poésie le mardi 1er août.

Françoise et Stéphanie, toutes deux attachées au village, aiment à croiser les disciplines que sont l’écriture et la musique. L’idée de ce moment leur est venue pendant le Chemin des z’Arts, une manifestation qui fait aussi se rencontrer les artistes et donne envie de faire des choses ensemble et d'offrir des moments hors du temps.

L’éditeur de poésie Jean-Claude Bernard, a aussi inspiré ce projet, lui pense que la poésie doit se dire, qu'elle passe “par le corps et par la voix”. L'éditeur est aussi artiste et expose ses œuvres signées Blek à la boutique la Saga jusqu’au 20 août.

Rendez-vous le 1er août à 19h devant la boutique la Saga.
Chacun est invité à apporter sa chaise.

27 mai 2017

Françoise Renaud publie aux éditions Encre et Lumière

Web-Françoise Renaud

Ce 18 mai, Françoise Renaud découvrait son dernier livre, un ouvrage façonné à l'ancienne, avec savoir-faire et amour par le typographe imprimeur éditeur Jean-Claude Bernard des éditions Encre et Lumière.

L’auteure ne s’attendait pas à une publication d’une telle qualité pour ce printemps. Une belle surprise que cet ouvrage intitulé Oh pas bien large, “foulé sur des papiers chiffon” en 60 exemplaires numérotés, fruit d’une étroite collaboration entre éditeur et écrivain.

Françoise Renaud a rencontré l’éditeur Jean-Claude Bernard début 2009 à l’occasion d’une interview pour un journal artistique. Un homme rare et farouchement indépendant qui a reçu la typographie en héritage de son père. Il a commencé à explorer le champ de l’édition et a fondé sa maison Encre et Lumière en 1996. Depuis, il n’a cessé de travailler avec des poètes et des artistes et à se passionner pour la conception d’œuvres en typographie sur papier. “Étant autodidacte, ma curiosité est toujours en éveil. Et puis rien ni personne ne m’y oblige à faire un livre, il faut que ça me plaise. Quand j’en prends la décision, je m’y engage à fond.” Son atelier est installé dans le Gard cévenol, dans l’ancienne cave coopérative de Cannes et Clairan.

Ces deux-là ont un autre projet en cours pour 2018 : un essai poétique de Françoise. Dans l’attente de cette réalisation, Encre et Lumière a souhaité publier un autre de ses textes Oh pas bien large, mi prose mi poème écrit suite au décès de son père en février dernier. Un texte hautement sensible et fort. Le père : un personnage décidément récurrent dans son œuvre, un lien indéfectible toujours vivace à travers la mémoire et désormais en littérature.

L'ouvrage est disponible à Saint-Laurent-le-Minier auprès de Françoise Renaud ou dès le mois de juin à la boutique La Saga, rue Blanche.
Site : Françoise Renaud

24 octobre 2015

Françoise Renaud présente son dernier ouvrage “Le musicien noir”

web-Le musicien noir-1

Avec le musicien noir, Françoise Renaud a regroupé dix-sept de ses nouvelles écrites entre 2008 et 2015, dont une moitié a été publiée dans différentes revues littéraires.

Depuis son premier roman “L’Enfant de ma mère” paru en 1997 et qui a marqué le début de sa trajectoire littéraire, bien d’autres ouvrages ont suivi. Mais à côté de son travail de romancière, l'auteur, installée à Saint-Laurent-le-Minier au printemps 2014, libère au quotidien son énergie créatrice du moment. “La nouvelle est un travail interne qui m'est indispensable. Ces textes courts me permettent de travailler chaque jour et d’aboutir à quelque chose de visible alors que le roman réclame un gros investissement de temps.”

Le lecteur rencontrera dans ce recueil toutes sortes de personnages : musicien, globe-trotter, sprinteuse, vieux jardinier, mère de famille, vendeur de chaussures, fille délurée, maître-nageur, … tous saisis en un endroit précis de leur parcours. Ce qui les rassemble : leur fragilité, leur quête obstinée du bonheur. Et l’écriture, précise et charnelle, raconte l’intime de leurs vies minuscules, révélant des étendues de silence insoupçonnées.

“Si leur vérité nous touche, s’ils nous embarquent dans leurs rêves, c’est bien qu’ils nous ressemblent.”

A travers ces fragments de vie, l'auteur donne une présence romanesque à des êtres improbables dont elle exalte la nécessité en quelques pages voire en quelques lignes. Elle y prend ses aises avec une souveraine liberté mais quel que soit le “langage” adopté, c’est toujours la même cohérence artistique qui impose un choix et un usage des mots nécessaires et suffisants.

Cette écriture intransigeante, précise, sensible et poétique emmène le lecteur là où elle l'a décidé. Et on se laisse mener.

Le musicien noir
Recueil de nouvelles
Collection Petites Proses, 2015,
Couverture : Jacki Maréchal
172 pages, 10 €

LEMUSICIENNOIR_1èreCouv-637x1024

Disponible auprès de l’auteur www.francoiserenaud.com,
et à la boutique “La Saga” à Saint-Laurent-le-Minier le samedi de 10h30 à 12h30 et de 14h30 à 17h30 et le dimanche de 10h30 à 12h30.


10 avril 2015

Mots croisés pour deux auteurs du village

web-Mots croisés entre les complices

A l'occasion de la parution de leurs deux ouvrages, Françoise Renaud et Bernard Palacios créent un moment de conversation-lecture suivi d'un apéritif-dédicace le samedi 18 avril à 18h salle Roger Delenne.

Si les parutions de ces deux voisins de la rue Cap de Ville décidément créative ont vu le jour au même moment, leur genre et leur contenu sont pour le moins très différents :
- des nouvelles entre surréalisme et merveilleux ou le réel retransformé vient nous surprendre pour “Le grand lapin blanc” de Bernard Palacios.
- un roman/récit réaliste, histoire d’une sœur humaine à l'atmosphère poignante, pour “Ce qu’elle veut dire” de Françoise Renaud.

Pourtant, le style épuré et très personnel de chacun rapproche les deux ouvrages alors les deux écrivains ont eu envie de croiser leurs propos, leurs histoires à travers une présentation où se mêleront conversations, échanges rapides et fragments mis en lecture.

La présentation (30 à 45 mn) sera suivie d'un apéritif qui réunira le public pendant un temps de dédicace.

Entrée gratuite
Contact : renaudfran@free.fr - 09 84 39 64 26

23 février 2015

Spectacle solidaire Resurgéncia au profit des sinistrés de Saint-Laurent-le-Minier

Web-CaleùLe duo Caleù.

En soutien aux sinistrés de Saint-Laurent-le-Minier, Fabien Bages, Bernard Palacios, et Françoise Renaud proposent le spectacle solidaire Resurgéncia le vendredi 13 mars à 20h30 au Théâtre l'Albarède à Ganges.

Au programme de ce spectacle de contes, musique et lecture de textes :
- les conteurs Fabien Bages et Kamel Guennoun ;
- la violoncelliste Christelle Delhaye ;
- le compositeur et violoniste Frédéric Tari ;
- le duo de chansons occitanes Duo Caleù composé de Céline Klisinski et Hervé Robert ;
- le cinéaste et écrivain Bernard Palacios ; 
- l'écrivain et lectrice Françoise Renaud.

Durée du spectacle : 1h30 à 1h45 - Ouverture des portes à 20h.
Entrée : 10€

Réservations : 06 12 27 22 68 - association.resurgencia@gmail.com

21 février 2015

Françoise Renaud écrit ce que l'autre veut dire

web-éditrice Behja Traversac-directrice de Chèvre feuille étoiléeFrançoise Renaud aux côtés de son éditrice Behja Traversac.

La maison d'édition montpelliéraine Chèvre-Feuille étoilée ouvre ses portes à Françoise Renaud et publie son nouveau livre “Ce qu'elle veut dire”.

Au-delà de leur vocation première qui était de rapprocher les méditerranéennes, les quatre femmes de cette maison d'édition, Behja Traversac, Edith Hadri, Maïssa Bey et Marie-Noël Arras, œuvrent ensemble depuis 15 ans pour ouvrir l’édition à d’autres styles d’écriture, sortir des frontières de l’académisme littéraire et laisser la place à une langue qui se renouvelle sans cesse.

C'est au cœur de cette aventure de femmes que Françoise Renaud trouve sa place pour son recueil de la parole de l'autre, de “Ce qu’elle veut dire”. Elle, l’amie jamais nommée dans ce récit, représentée par ce pronom si “personnel” et universel à la fois, se sent accompagnée par l’écrivain dans l’épreuve qu’elle traverse. Elle raconte et fouille son histoire pour comprendre.

Et c'est avec des mots toujours simples et justes que Françoise Renaud l'aide à pénétrer la broussaille, à progresser à cœur. La seule parole qui tienne est en train de s’écrire. La vérité est dans le livre…

Disponible début mars dans toutes les bonnes librairies, sur www.chevre-feuille.fr/ et www.francoiserenaud.com

25 janvier 2015

Spectacle pour petits et grands avec l'association Resurgéncia

web-K-Guennoun-Credit-photo-JC-Tardivon-2Spectacle de Kamel Guennoun durant les Nuits d'Orient 2009 à Dijon - photo JC. Tardivon

Bernard Palacios, Françoise Renaud, Fabien Bages et l'association Resurgéncia invitent les habitants du village à se retrouver le samedi 7 février à 17h salle Roger Delenne pour une représentation d’histoires choisies pour les petits et les grands.

Au programme :
- Conte merveilleux avec Kamel Guennoun
- Conte des Cévennes avec Fabien Bages

Cette séance est organisée pour les villageois en avant première du spectacle solidaire Resurgéncia qui aura lieu le 13 mars au théâtre de l’Albarède à Ganges.

L'entrée est gratuite et l’association Résurgencia - Truc de Baû offrira un pot pour terminer ce rendez-vous villageois.

Contact : renaudfran@free.fr - 09 84 39 64 26 - 04 67 50 27 19

Posté par naduel à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 janvier 2015

”Inondation”, un livre pour témoigner de l'expérience vécue à Saint-Laurent-le-Minier

web- inondation

Il est des événements climatiques qui en plus de faire couler beaucoup d'encre du côté des journaux de presse, nourrissent également la plume des écrivains comme ceux qui étaient aux premières loges en cette fin d'après-midi de septembre 2014.

Il en est ainsi à Saint-Laurent-le-Minier ou déjà trois documents relatent cet épisode inoubliable. Le troisième paru sous le titre “Inondation” est né de ce bouleversement vécu par Françoise Renaud, installée dans cette paisible vallée depuis à peine cinq mois.

Née en Bretagne, Françoise Renaud a rejoint le Languedoc pour étudier les sciences de la terre, puis a enseigné à Montpellier pendant une vingtaine d’années avant de se consacrer à la littérature. Ce qu’elle décrit : le paysage, les pulsations du monde, les sentiments des hommes. En filigrane, au fil de l'œuvre (une vingtaine de romans, récits, beaux livres…), on ressent la présence silencieuse des personnages fondateurs — parents et aïeux —, la matière des pays et le souci de l’origine.

Dans ce dernier livre “Inondation”, Françoise a voulu, à travers un texte personnel, mettre des mots sur l’expérience traversée, la rendre commune à tous et garder vivant le souffle qui a habité le village durant un automne. Et son attention à la terre, à la force des éléments et aux humains qui l'entourent se fondent dans une écriture simple, puissante et percutante illustrée par les encres de Marie-Lydie Joffre.

“Oui, en ces instants qui précédaient la nuit, elle avait entrevu de la beauté dans cette eau pleine, lancée à grande vitesse, saturée de détritus et de limons et de lianes. Des vagues passaient de temps en temps, elle voyait leur dos monstrueux et puissant, c'était un peu comme dans une vidéo catastrophe. D'ailleurs ce n'était plus une eau à proprement parler, plutôt une créature fantastique à chair souple et solide, prête à être chevauchée par les démons ou par les anges enfantés par la montagne. Elle aurait pu croire que tout ça n'était pas vrai, qu'il s'agissait d'une fantaisie. Pourtant si, c'était bien réel même si on ne distinguait plus les couleurs. Tout était noyé dans un camaïeu de fin du monde.”

Un récit pour que ceux qui ont vécu cette expérience puissent s'en souvenir mais également puissent mieux la raconter aux absents.

Disponible à Saint-Laurent-le-Minier et dès la mi-janvier dans les librairies de Ganges.

Françoise Renaud : www.francoiserenaud.com - www.francoiserenaud.com/blog/ 
Marie Lydie Joffre : www.marielydiejoffre.com

Inondation-3