08 février 2018

Le chemin du Salet réaménagé

web-1

Il y avait une belle animation ce dimanche 28 janvier, sur le chemin du Salet. Et pour cause, une équipe de jardiniers motivés avait répondu à l’appel de Fred et Amandine pour le chantier participatif de plantation sur ce sentier de découverte, classé comme chemin de petite randonnée balisé en jaune.

Quelques jours plus tôt, les employés de la mairie, Yves et Ghislain, avaient travaillé et nettoyé le terrain puis préparé les trous pour recevoir les jeunes arbres.

Amandine et Fred avaient soigneusement sélectionné une composition variée d’arbres et arbustes qui formeront une belle clôture naturelle, entre le nouveau tracé du chemin et la rivière, tout en favorisant la biodiversité locale. Cette nouvelle végétation contribuera à la préservation des oiseaux et de la faune en leur offrant gîte et nourriture.

Le jour J, dès 10 h 30, les participants se sont retrouvés sur le terrain pour découvrir le travail à réaliser, et répartir les plants suivant le plan établi en amont.

À midi, c’était l’heure du pique-nique, suivi par le pain d’épice et les meringues préparés et offerts par l’association Gourgoulidou. Les futurs panneaux pédagogiques, financés par l’association Resurgéncia, et qui orneront le chemin ont été présentés. Les arbres ont été achetés, grâce à la cagnotte alimentée par les villageois, lors de la dernière fête de l’école. L’école était bien représentée, lors de cette journée, puisque plusieurs enfants accompagnés de leurs parents étaient présents. Le plus jeune, du haut de ses 4 ans, était le plus impatient de se mettre au travail !

Après la pause, Amandine a donné les instructions pour effectuer les plantations selon les règles de l’art. Puis tous se sont mis à l’ouvrage pour installer les tilleuls, ginkgo biloba, micocoulier, mûrier noir, sureau, cormier, saule des vanniers, arbre à faisan, amandier, kaki, arbousier, berberis, acacia de Sibérie, érable champêtre, aubépine, noisetiers, cornouillers, saule des vanniers, pommier sauvage, et bien d’autres, chaque arbre étant désormais identifié grâce à de grosses pierres peintes à leur nom.

Une journée bien remplie qui s’est achevée avant que le soleil ne disparaisse derrière la montagne. Tout le monde était bien fatigué et l’on peut parier qu’il y aura demain quelques courbatures.

web-1133

web-1144

web-1152

web-1164

web-1166

web-1183

web-1195

web-1198

web-1204

 

web-1230

web-1250

web-1256

web-1268

web-1211

web-1279

web-1290

web-1300

web-1308

web-1273

web-1258


10 septembre 2014

Les enfants ont retrouvé le chemin de l'école

web-19 enfants-1Dix-neuf enfants ont retrouvé le chemin de l'école ce mardi 2 septembre avec seulement une nouvelle élève qui fait son entrée en petite section de maternelle mais qui a sa grande sœur dans la classe juste à côté pour la rassurer !

Malgré quelques timidités des premiers instants, les enfants étaient heureux de retrouver les copains et leurs institutrices.

Amandine Sellini et Agathe Arnal, parents d'élèves et conseillères municipales ont présenté aux parents la grande nouveauté de cette rentrée qui est le passage aux nouveaux rythmes scolaires imposés par le décret du 24 janvier 2013.

Ce changement a fait l'objet de longues discussions entre parents d'élèves, institutrice et mairie. Plusieurs projets ont été proposés avant les vacances avant d'en trouver un qui soit cohérent pour les enfants et qui soit accepté par l’Académie. Les enfants auront donc 3 heures de classe le mercredi matin et les temps imposés pour les activités périscolaires ont été répartis sur deux fois une heure et demie d'activités pédagogiques les mardis et jeudis entre 16h et 17h30. Ces activités (danse et jardinage pour le premier trimestre) encadrées par des intervenants extérieurs seront financées par la mairie, la Communauté de Commune et l'Etat.

AmandineAmandine Sellini présente les nouveaux rythmes scolaires.

L heure du goûterLe maire André Rouanet et sa deuxième adjointe Annie Remburre sont venus offrir le goûter aidés par Dominique et Nathalie.

brochette de copainsUne belle brochette de copains heureux de se retrouver…

brochette de copinesPareil du côté des filles

entre soeursLa petite nouvelle sous le bras protecteur de sa grande sœur.

web-EnvolLa petite nouvelle de l'année dernière se sent, elle, bien plus légère cette année.

c est l heureC'est l'heure, il faut rentrer en classe !

06 juillet 2014

Le site minier des Avinières expérimente la chimie verte

01-DSC00708Amandine Sellini, technicienne agricole sur le site des Avinières présente son travail.

Le temps d’un week-end, samedi 28 et dimanche 29 juin, le CNRS et Irstea ont ouvert exceptionnellement au grand public plus d’une vingtaine de sites-ateliers de restauration écologique répartis sur toute la France. Ces deux jours ont été baptisés “les journées de l’ingénierie écologique”.

A cette occasion, le site des Avinières à Saint-Laurent-Le-Minier dans le Gard a été mis à l’honneur par le laboratoire de Chimie Bio-inspirée et d’Innovations écologiques (CNRS/UM2/Stratoz), la jeune entreprise innovante Stratoz et la municipalité.

Plus de 40 personnes, villageois, élus, curieux d’écologie et de nature, et jeunes scientifiques ont partagé deux après-midis d’échanges, de reportages, de découvertes d’une biodiversité exceptionnelle, de phytoextraction à grande échelle et d’expériences de chimie verte.

Un grand moment de convivialité qui a été l’occasion de découvrir sur le site la mise en place progressive d’une véritable filière verte de valorisation des procédés de réhabilitation naturelle des sites miniers, qui pourrait être le point de départ d’activités post-mines.

02-DSCF7402

Présentation de la biodiversité du site, des plantes tolérantes et des plantes hypperaccumulatrice de métaux lourds.

03-Présentation de la biodiversité du site, des plantes tolérantes et des plantes hypperaccumulatrice de métaux lourds

04-la biodiversité sur le site des avinières

05-marine , ingénieure agronome, explique la complexité de mettre en culture des plantes sauvages sur des sols phytotoxique(noccea caerulescens et anthyllis vulneraria)Marine, ingénieure agronome, explique la complexité de mettre en culture des plantes sauvages sur des sols phytotoxique (noccea caerulescens et anthyllis vulneraria).

06-Adrien, docteur en chimie, démonstration pour illustrer le principe de la catalyseAdrien, docteur en chimie, réalise une démonstration pour illustrer le principe de la catalyse.

07-Claude ,utilise un catalyseur issue des plantes hypperaccumulatrice du site (noccea caerulescens et anthyllis vulneraria)Claude, utilise un catalyseur issu des plantes hypperaccumulatrice du site (noccea caerulescens et anthyllis vulneraria).

08-Claire ,conclue sur la partie ecotoxicologie,les consequences environnementales et humainesClaire conclue sur la partie ecotoxicologie, les conséquences environnementales et humaines.

Posté par naduel à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 juin 2014

Les enfants de l'école ont créé leur jardin aux mille couleurs

web-Les plus jeunes à côté de leur spirale aromatiqueLes plus jeunes à côté de la spirale aux aromatiques.

Depuis le premier jour du printemps, les enfants de l’école du village créent leur propre jardin, encadrés par Amandine de l’association “Ô fil des plantes“ et Yvonne et Gabriel de l’association “Geotium”.

Chaque vendredi matin, étape après étape, les écoliers ont transformé le petit carré d’herbes folles situé dans leur arrière-cour en un magnifique jardin. Entre jardin potager, jardin d’agrément et jardin aromatique, ce jardin évolutif et écologique sera surtout un jardin pédagogique avec des abris à insectes, des mangeoires à oiseaux, un composteur pour les petites bébêtes du sol, des fleurs à nectar pour les papillons et un épouvantail à rien.

L'apprentissage des petits jardiniers a été l'occasion de découvrir tous les aspects de ce nouvel environnement : analyse du sol, semis, bouturage, plantations, construction d’un bâti en pierres, observation de la nature, de la chaîne alimentaire, préparation d’un herbier, … autant d'occasions d'apprendre autrement et à en croire les échos, il n'est pas besoin de les presser pour que tous se précipitent sur le chemin de l'école ces jours là !

Les parents aussi étaient heureux de participer au projet et plusieurs d'entre-eux ont prêté main forte, notamment pour aider les enfants à la construction d'une spirale pour les aromatiques. Du plus petit au plus grand, chacun a apporté sa pierre à l’édifice et tous sont fiers du travail accompli..

Ce jardin que les enfants ont baptisé “Le jardin aux milles couleurs” est conçu pour que, année après année, les élèves aidés de leur institutrice plantent, sèment et repiquent des variétés différentes et expérimentent ainsi les mystères de la nature en acte. En semant des graines, les enfants vont aussi faire pousser leur curiosité scientifique !

web-Elya

web-Fabrication d'un plessis
web-95543721

web-Les Dominique ne manquent pas d aide

web-Découverte d'une dimension cachée

web-découvrir les ptites betes du compost-2

web-Luna
web-Céline
web-les petits plants sont surveillés de près
web-Les reines du repiquage posent pour la postérité jardinière

 

Plus de photos sur http://geotium.canalblog.com/archives/2014/03/30/29543561.html

01 juin 2013

Le Printemps de la Vis présente les métiers et savoir-faire d’hier et aujourd’hui

André Rouanet pour blogPour sa 4ème édition du Printemps de la Vis qui se tiendra à Gorniès le 1er Juin de 11 h à 23 h, l’association La Vis, vallée nature présente les métiers et savoir-faire d’hier et aujourd’hui dans la vallée de la Vis.

A découvrir pendant toute la journée : démonstration de ferronnerie par Renaud Richard et Nicolas Rojas ; exposition de l’usine hydroélectrique de Madières par l’association Le Pont de Madières : exposition Mémoire du patrimoine minier des Malines ; atelier de généalogie et diaporama sur les moulins de la Vis par l’association GHP ; diaporama sur le passé de la vallée par B. Martin ; stand sur la spéléologie en vallée de la Vis ; atelier d’écriture “Venez jouer avec les mots” avec Isabelle Nougarède, écrivaine et conteuse ; stands d’artisanat d’art, jeux en bois ; affûtage à l’ancienne par le rémouleur, amenez vos objets tranchants

11h : Visite du sentier botanique avec Amandine Sellini de l’association O fil des plantes.

12h 30 : Inauguration et intermèdes musical animé par les “Jac’s”.

14h30 : Le frelon asiatique par Daniel Favas, apiculteur.

15h : Le canal de la Vis et sa gestion de l’eau par Benoit Caizergues, A.S.A du canal de Cazilhac, avec Alain Canalès, technicien rivière SIVU Ganges - Le Vigan.

16h : Les verreries forestières de la Vis par le CLPA section spéléologique 

17h : La gestion des cours d’eau par avec Alain Canalès, technicien rivière SIVU Ganges - Le Vigan.

18h : A la découverte des plantes utiles avec Amandine Sellini de l’association O fil des plantes.

19h : Intermède musical.

20h : Repas du terroir avec au menu : salade verte avec tarte cévenole au lardons et oignons doux des Cévennes, gigot de volaille sauce à l’écrevisse, croquant de riz, courgette lardon, fromage en trois variétés, castagnadou. Prix du repas : 15 euros. Inscription jusqu’au 28 mai en mairies de Cazilhac, Saint-Laurent-le-Minier, Gorniès ou Rogues.

21h30 “Marcel Poudre” théâtre de rue à l’artifice de poche. Drame burlesque par la Compagnie Le ratatouille théâtre

Informations pratiques : Restauration légère et boissons. Accès handicapés. Parking à proximité

Contact : Sonia Ferréres pour l’association La Vis, Vallée Nature, Tél. 04 67 73 93 29  

Avec le soutien de l’office de tourisme Cévennes Méditerranée, du Conseil Général du Gard, du Conseil Général de l’Hérault, de la Communauté de Communes du pays Viganais, de la ville de Ganges, des employés municipaux des quatre communes, des artistes, des intervenants et des bénévoles.

18 avril 2013

Sortie Ornithologique avec O fil des plantes

Oiseau Amandine

L'association O fil des plantes propose le 27 avril une sortie ornithologique animée par un naturaliste spécialisé dans les oiseaux. Cette sortie sera l’occasion de découvrir les nombreux oiseaux qui peuplent le Causse de Blandas.

Chacun à son niveau et à son rythme apprendra à reconnaître différentes espèces et leur chant respectif.

Le rendez-vous est fixé à 9h sur le parking de la cascade à Saint-Laurent-le-Minier d'où se fera un covoiturage jusqu'à Blandas. Retour prévu autour de 14h.

Prévoir un pique-nique, des chaussures de marches, des jumelles si vous en avez.

La sortie est limitée à 12 personnes maximum, réservation indispensable par téléphone au 06 99 09 10 97 ou par mail : ofildesplantes@gmail.com

Tarif : 5 euros prix public, 3 euros adhérents (adhésion à l'association O fil des plantes : 5 euros.

11 mars 2013

Découvertes des plantes et fleurs sauvages et comestibles avec O fil des Plantes

Amandine

Après le succès de sa première sortie, l’association O fil des Plantes et Amandine Sellini proposent une deuxième promenade botani-que le 23 mars autour des plantes et fleurs sauvages comestibles. Le printemps est le moment idéal pour se nettoyer des toxines accumulées l’hiver à l’aide de ces plantes sauvages riches en minéraux et vitamines. Au programme : reconnaissance des herbes nourricières, échange de connaissances et d’idées recettes, …

Le départ se fera à Saint-Laurent-le-Minier pour 1 heure de balade puis se poursuivra sur un deuxième site après un petit covoiturage. Le repas sera tiré du sac et agrémenté des plantes comestibles récoltées le matin.

Tarif non adhérents : 5 euros. Tarif adhérents : 3 euros (l’adhésion à O fil des plantes : 5 euros) Inscription obligatoire : Amandine Sellini au 06 99 09 10 97

Le groupe pour blog

salade

22 janvier 2013

Amandine Sellini nous fait découvrir les plantes

Amandine web

Il y a quatre mois, Amandine Sellini s’est installée à Saint-Laurent-le-Minier avec sa petite famille. Elle a trouvé ici un berceau propice pour voir grandir son association “O fil des plantes”.

Après trois ans d’études en phytothérapie et plantes médicinales, puis un an comme intervenante en botanique dans des classes de BTS GPN (Gestion et Protection de la Nature), Amandine prépare une thèse sur les fleurs sauvages comestibles qui sera un passeport pour transmettre ses connaissances. En parallèle, elle est animatrice nature dans des classes vertes et elle vient de créer cette association pour partager sa passion.

“Elle sera pour moi le cadre nécessaire pour sensibiliser et initier le public aux sciences de l'environnement à travers différentes pratiques et techniques telles que l’apport des plantes pour notre bien-être, l’écologie, la compréhension du patrimoine et la connaissance des milieux naturels. J’ai envie de transmettre des connaissances autour des plantes et de leurs dérivés : culinaires, médicinales, agriculture, bien-être, écologie par des ateliers. Je voudrais également organiser des manifestations, séminaires, conférences, expositions et toutes actions d'information autour de l’environnement.”

Le village a la particularité d’abriter une diversité de la flore absolument merveilleuse et c’est tout naturellement que l’association propose une première sortie à Saint-Laurent-le-Minier le samedi 16 février à 14h. Il s’agira d’une “promenade botanique” destinée à partager les connaissances ou la curiosité des participants sur les plantes utiles. On y parlera des propriétés médicinales des plantes, arbustes, arbres rencontrés et de leurs usages à travers l’histoire. Les participants sont invités à apporter leurs flores, guides et loupes s’ils en possèdent. C’est une sortie gratuite pour tous les publics, les débutants comme les plus avertis.

Amandine pense ainsi proposer une sortie botanique chaque mois. La prochaine sera sur les salades et fleurs sauvages comestibles.

Et les projets ne manquent pas. D’ici une année, elle aimerait mettre en place des ateliers pratiques, des projets autour de l’éducation de l’environnement, comme la création de sentiers botaniques avec les écoles et la création d’un lieu de documentation, d’information et de réunions.

Affaire à suivre… 

Renseignement et inscription à l’association O fil des plantes, Amandine Sellini : 06 99 09 10 97