Françoise-web

“Ils avaient décidé de quitter la ville comme on fuit un champ de bataille, une frontière incendiée. C’était venu au détour de la conversation, ils venaient de partager leur dîner. Elle ne s’attendait pas à une chose pareille.” Ainsi commence le nouveau roman de Françoise Renaud.

Comme d’habitude l'écrivain ne veut pas inventer, fabriquer. Il y a tant à observer qu’il suffit d’ouvrir les yeux et de se mettre au travail. Cette fois Françoise a souhaité “dire la vie” au plus vrai. Sa vie. Celle qu’elle a connue depuis son installation à Saint-Laurent-le-Minier début 2014.
“Je me suis retirée de la ville pour mieux observer les choses du monde. Les arbres, le ciel, l'eau folle en pluie ou en ruisseau. Une quête de silence et une soif de beauté m'y ont poussée.”

L’histoire se raconte à travers deux personnages. Gil, un homme robuste et silencieux. Frida, une femme sensible et inquiète, capable de pressentir les dangers. Ils se mettent en quête d’un lieu pour vivre d’une façon nouvelle (ils le trouveront en Cévennes), ils vont connaître la fatigue et le découragement, traverser un chantier, s’affronter à certaines forces telluriques capables de bouleverser la nature.

Il a fallu beaucoup de temps à Françoise Renaud pour aboutir ce livre suite à la catastrophe de septembre 2014 qui a endeuillé le village. S’est engagée alors une profonde réflexion sur la matière du présent et de l’écriture.
Retrouver le goût des fleurs est un roman enraciné dans le pays cévenol qui nous parle du temps et de la nature fugace du bonheur. Une histoire d’amour finalement.
René Char écrivait que la lucidité était la blessure la plus rapprochée du soleil. Oui, c’est cela. Devenir conscient en écrivant, en traversant les épreuves et en contemplant la beauté.

Roman “Retrouver le goût des fleurs” - CLC éditions, octobre 2017. EAN 9782846590945 - 208 pages - 19,90€

Disponible librairie Fabre, Plan de l’Ormeau à Ganges ; librairie Le Pouzadou à Le Vigan ; Sauramps à Montpellier, et on peut le commander dans toutes les bonnes librairies.

Site : www.francoiserenaud.com